Beandeaux titres

Visuels verticaux pages main 2

Depuis de nombreuses années, l'environnement est une préoccupation majeure de la Ville de Grand Quevilly.

De l'entretien des espaces verts sans produits phytosanitaires à la création de zones de biodiversités, les actions de la Ville dans ce domaines sont nombreuses.

Notice decomposee

L'ensemble des espaces verts de la Ville est entretenu sans produits phytosanitaires. Ces produits qui polluent les nappes phréatiques sont à la fois dangereux pour l'homme et pour la nature. Pour les remplacer, la Ville a développé de multiples méthodes écologiques :

- le recours au paillage pour lutter contre les herbes sauvages dans les plantations,

- l'utilisation de méthodes douces de désherbage (thermique, à l'eau chaude...),

- la lutte biologique contre les nuisibles (introduction de coccinelles sur les arbres touchés par les pucerons)...

Economie eau 1

L'entretien des espaces verts peut être très consommateur d'eau. Pour lutter contre cela, la Ville a développé plusieurs actions :

- le choix de plantes peu consommatrices d'eau,

- l'arrosage nocturne,

- l'utilisation des eaux de pluie...

Biodiversite 1

La nature est un équilibre fragile entre tous les êtres qui la compose. Si certaines espèces disparaissent, c'est l'ensemble de l'écosystème (dont nous faisons partie) qui risque de s'écrouler. Pour permettre à la biodiversité de s'épanouir au mieux au cœur de notre ville, plusieurs actions sont donc menées depuis plusieurs années :

- le fauchage tardif de certaines zones pour permettre aux insectes de s'y développer,

- la création de zones d'habitat pour certains animaux (hôtels à insectes, ruches, nichoirs),

- la création de plusieurs zones dédiées à la biodiversité (parcelle expérimentale en face de l'Hôtel de Ville, parcelle à papillons, parcelle à grillons).

Pour pouvoir constater facilement le développement de la biodiversité sur la ville, une exposition numérique sur la parcelle à papillons à été créée en 2015.

Bandeau logo bas
×